AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Bienvenue à Fairwalk :: La Promenade :: Logements Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Zelra ❖ Chercher la bagarre.
avatar
Ezra Davenport
LIBRE ET SPONTANé
✜ Date d'inscription : 03/08/2018
✜ Lettres d'Amour : 27
✜ Salaire mensuel : 309
✜ Compte en banque : 500 $
✜ Age : 23
✜ Enfants : Non, ça va pas la tête ?
✜ Profession : Infirmier à mon plus grand regret. Je rêve d'être romancier..
✜ Avatar : Gregg Sulkin
✜ Crédits : hershelves.
✜ Autres Comptes : Andrea Blumberg.
✜ Niveau D'écriture : Je suis une Vague (s'adapte au partenaire).
Voir le profil de l'utilisateur
LIBRE ET SPONTANé

Sam 11 Aoû - 18:42
Chercher la bagarre
J'étais dans la Merde. Je venais encore de me battre mais c'était plus fort que moi. J'étais tranquille au parc avec une fille quand j'ai vu a côté de moi Tyler, le petit ami d'Anna. Je ne l'aime pas ce mec la, j'ai toujours dit que c'était un con, et quand il est sorti avec Anna je lui dit qu'il avait plutôt intérêt de faire attention à elle. Il était donc à côté et je l'ai laissé parler avec ses potes, mais malgré moi j'avoue avoir écouté sa conversation. « J'te jure elle est bonne, mais j'ai du mal à la mettre dans mon lit... Laisse moi encore deux semaines pour le pari et je la saute la Anna . Après elle demandera que ça... » J'ai serré les poings et je suis allé le voir. Je lui ai tapé sur l'épaule il s'est retourné, il a à peine ouvert la bouche que mon poing s'est retrouvé sur sa tête d'abrutis. « ça c'est pour Anna » Il saignait du nez, il s'est relevé et s'est jeté sur ses moi avec ses deux copains. Je n'ai pas eu le dessus à trois contre un, mais je les ai un peu amoché surtout Tyler... Amy m'a dit que j'étais qu'un con et elle m'a planté dans le parc en partant. C'est pas une grosse perte. Ca fait plusieurs mois qu'elle me court après mais j'en ai rien à fiche de cette nana. Les gens passent devant moi le regardant un peu outré de me voir en sang ce qui a le don de m'énerver. « vous avez un soucis ? » je me relève comme je peux et je me dirige jusqu'à chez moi.

Une fois arrivée, à ma maison sur l'eau je vais dans le congélateur directement pour prendre des petits poids surgelé et mettre sur mon visage. Mon téléphone sonne. C'est mon père c'est vrai que je devais passer la soirée avec lui car il voulait discuter. Je trouve une excuse de dernière minute reportant à la semaine prochaine ce fameux repas père fils. Je sais ce qu'il veut faire. Il a envie que je reprenne mes études pour faire une année de médecine. J'ai eu fasses bon résultat au concours d'infirmier et il a un ami à l'université ça serait facile pour lui de me faire retourner à la fac en médecine, mais ca me branche pas. Moi j'ai envie d'écrire mais je ne peux pas leur avouer. Même Zelda ne sait pas que c'est ma passion, elle se doute bien que je n'aime pas forcément la médecine mais elle pense juste que je suis plus dans le relationnel que le domaine médical et ce ta pour ca que je me suis tourné vers infirmier. Après tout s'est ce que je dis depuis le début, n'osant pas dire la vérité. J'entends un bruit de clé je range les petits poids dans le congèle et relève la tête. Merde c'est Zelda. Elle n'est pas censé être la et surtout me voir dans cet état avec un oeil au beurre noir, l'arcade à moitié ouverte et la lèvre en sang. Je me cache discrètement et je ressors quelques minutes après pensant qu'elle est partie mais je me retrouve nez à nez face à elle. C'est sûr qu'elle va péter les plombs en me voyant amoché de la sorte. « Hey Zelda. Qu'est ce que tu fais ici ? » lui dis je espérant qu'elle ne me questionne pas sur ma tronche, même si je sais que je rêve...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Zelda Davenport
FORT ET INDéPENDANT
✜ Date d'inscription : 25/07/2018
✜ Lettres d'Amour : 94
✜ Salaire mensuel : 331
✜ Compte en banque : 585 $
✜ Enfants : Elle n'en a pas mais aimerait plus que tout fonder une famille. Mais pour ça il faudrait déjà qu'elle dise la vérité à sa famille et à sa meilleure amie.
✜ Profession : Elle est étudiante en cardiologie.
✜ Avatar : Kathryn Prescott.
✜ Crédits : Smoking Hams(vava).
✜ Autres Comptes : Kalianah Rhodes.
✜ Niveau D'écriture : Je suis une Vague (s'adapte au partenaire).
Voir le profil de l'utilisateur
FORT ET INDéPENDANT

Lun 13 Aoû - 15:00
La colère qui enfle en elle, ne l’aide pas à se calmer et à réfléchir calmement. Non loin de là même. Zelda a tout envie d’envoyer bouler. Hier, elle s’est disputée avec Andy, et pas qu’un peu. La blonde a appris que les parents ne voulaient plus de l’enfant qu’elle porte et a affirmé qu’elle n’allait pas le garder. Mais Zelda elle, a vu en ce futur bébé, un moyen de fonder une famille. Parce que oui, même si elle est jeune, elle sait qu’Andréa est son seul et unique amour. Même si ses initiales ne sont pas sur son poignet, elle sait que la blonde est celle qui lui faut. Après tout, les parents Davenport n’ont pas les initiales de l’un ou de l’autre sur leurs poignets respectifs. Et pourtant, ils ont quand même eu des enfants et vivent le parfait amour, sans bavure ni autre problème.

Assise sur le sable, Zelda regarde les vagues qui se dessinent dans la mer. Le vent vient faire virevolter ses cheveux, mais ça pourrait presque la calmer. Elle est partie de l’appartement après sa dispute avec Andréa. Elle n’a pas cherché. Elle n’a pas prévenu Anna. Elle n’a prévenu personne. Elle est juste sortie, sans veste sur le dos, simplement ses clés dans sa poche et elle a marché. Zelda a tenté de se vider de la tête, de penser à autre chose, mais elle ne cessait de revoir Andy lui dire qu’elle ne voulait pas garder cette enfant. Et ce qui a encore plus blessé Zelda, c’est quand la blonde lui a balancé l’histoire des initiales qu’elle a au poignet. Elle n’a pas celle d’Andréa alors que cette dernière à celle de Zelda. Mais les âmes sœurs, ça va par deux. Alors si Andy à celles de Zelda, c’est sûr que cette dernière doit avoir une erreur au poignet. Et même si ce n’est pas un problème, Zel’ ne veut personne d’autre dans sa vie. Elle aime Andy plus que tout au monde.

Se relevant vivement, elle enlève les grains de sable encore accrochés à son jean, avant de tourner les talons. Vu qu’elle ne veut pas rentrer chez elle pour ne pas croiser Andy, elle va aller chez son frère. Eteignant son téléphone pour ne pas voir les nombreux appels manqués d’Andréa, elle marche. Le vent la fait frissonner, mais ça la calme. Marchant, elle arrive chez son frère. Heureusement qu’elle a pensé à prendre son trousseau de clés. Ouvrant, elle va vers la cuisine pour se servir à boire. Avec l’air marin, elle a la bouche pâteuse. Tournant les talons, la brune tombe nez à nez avec son frère. Le verre qu’elle tient à la main vient s’écraser contre le sol, mais elle s’en moque. Non toute la colère qu’elle a en elle, se rallume en voyant l’état du visage de son grand frère. « Tu te fous de ma gueule Ezra Davenport ! T’as vu ta tronche ! Putain mais t’es obligé de te battre tout le temps ! Merde tu fais chier ! » Elle est énervée, blessée et c’est pour ça qu’elle est vulgaire, elle qui ne l’est jamais. Soupirant, elle va dans la cuisine chercher la pelle et la balayette, avec du sopalin. Elle ramasse son verre brisé sans regarder son frère. Puis elle le bouscule d’un coup d’épaule et va dans la salle de bain. Il est toujours abîmé. Et les parents vont encore lui faire une crise. Revenant, elle lui indique le canapé de la main. « Assis et ne discute même pas ! » Parfois, elle se demande si ce n’est pas elle la grande sœur. Rapprochant la table basse, elle pose ses fesses dessus et sort compresse et alcool, avant de tapoter l’arcade de son frère. « J’en ai marre de te soigner Ez’. J’en ai marre d’entendre les parents te dirent que tu n’es pas comme ils le désirent. Pourquoi tu t’es battu encore ?! » Sa voix est lasse de ces dernières heures. Mais elle le soigne quand même. Parce que c’est son frère et qu’elle aime plus que tout.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Ezra Davenport
LIBRE ET SPONTANé
✜ Date d'inscription : 03/08/2018
✜ Lettres d'Amour : 27
✜ Salaire mensuel : 309
✜ Compte en banque : 500 $
✜ Age : 23
✜ Enfants : Non, ça va pas la tête ?
✜ Profession : Infirmier à mon plus grand regret. Je rêve d'être romancier..
✜ Avatar : Gregg Sulkin
✜ Crédits : hershelves.
✜ Autres Comptes : Andrea Blumberg.
✜ Niveau D'écriture : Je suis une Vague (s'adapte au partenaire).
Voir le profil de l'utilisateur
LIBRE ET SPONTANé

Hier à 11:48
Chercher la bagarre
C'est pas le première fois que je me bas. Depuis petit, je me suis toujours battu pour un oui ou non. Je me souviens les engueulades que je prenais pas ma mère et par mon père disant que je salissais le nom des Davenport. J'ai pris sur moi et j'ai fais du sport et en particulier de la boxe pour recentrer mon énergie et éviter de sortir les poings à chaque occasion. Cela m'a aidé. Du moins, ça m'a aidé qu'un certains temps. Après Anna a commencé à sortir avec des garçons, au début je mettais un droit de véto menaçant les quelques fous qui voulait sortir avec elle. Au début ça marchait plutôt bien, puis devenant de plus en plus belle, les garçons n'ont pas bien résister. Je me disais que je devais laisser faire, que je ne pouvais pas la laisser prisonnière d'un amour qui n'était pas partager. Donc je disais juste au mec de prendre soin d'elle qu'elle était la meilleure amie de ma sœur, que je la connaissais depuis toujours et qu'il ne fallait pas lui faire de mal. Puis c'est parti en cacahuète, quand j'ai entendu Anna pleurer et se confier à Zelda en disant que ce garçon l'avait prise pour une conne, alors je l'ai frappé de toutes mes forces et ça n'a fait qu'empirer. Puis pour Tyler, je connaissais sa réputation je l'ai averti, mais le fait qu'il n'écoute pas, je n'ai pas pu m'empêcher de le faire payer de prendre Anna pour un pari. De la prendre pour un nom de plus à mettre à son tableau de chasse. C'était plus fort que moi, mais voilà à trois contre un, ça le fait moyen...

Je pensais être tranquille chez moi, attendre que ça dégonfle et me nettoyer vite fait, mais je pensais pas me retrouver nez à nez avec ma sœur. J'essaie de faire comme si de rien était, que je ne ressemblais pas à un boxeur sortit d'un combat, mais c'était raté. Je le comprends en entendant son verre se fracassait sur le sol. Je ferme les yeux et soupire en l'entendant. « Tu te fous de ma gueule Ezra Davenport ! T’as vu ta tronche ! Putain mais t’es obligé de te battre tout le temps ! Merde tu fais chier ! » j'essaie de faire le malin et de faire en sorte que ça ne soit pas aussi grave qu'elle ne pense. « C'est rien ! Un nouveau look pour plaire aux filles. Tu aimes ? » Elle me fusille du regard, ne prenant pas la peine de me répondre et ramasse le verre cassé. Elle prends pas le temps de me regarder. « Tu fais la tête ? » Zelda se relève je lui souris mais elle me bouscule, je prends ça pour un "oui je te fais la tête". Je hoche les épaules et prends mon téléphone pour envoyer un message. Elle revient et me parle d'un ton sec. « Assis et ne discute même pas ! » Me dit-elle me montrant le canapé. Je soupire « Oui chef ! Pardon je ne dois pas parler... » Je souris doucement en disant ça, mais je suis le seul à rire, Zelda n'a pas l'air d'humeur. Je m'installe et elle se pose devant moi assise sur la table basse « J’en ai marre de te soigner Ez’. J’en ai marre d’entendre les parents te dirent que tu n’es pas comme ils le désirent. Pourquoi tu t’es battu encore ?! » Je l'écoute et en attendant sa voix mon cœur se brise. J'aime pas quand elle est triste et encore moins quand c'est à cause de moi. « Pardon.. Je voulais pas que ça se termine comme ça... » Vite faut que je trouve une escuse. J'espère juste que Anna ne va lui dire que c'est avec Tyler que je me suis battu. « J'étais au parc et j'ai croisé des gars qui ont mal parlé d'une fille et ça s'est fini en bagarre. Je voulais juste qu'il s’excuse à la base, mais c'est parti un peu en live... » Ce n'était qu'un demi mensonge. Je ne disais pas que le mec c'était Tyler et que la fille dont il parlait mal c'était Anna, mais en gros, c'était l'histoire... Je me retire brutalement quand elle nettoie mes plaies. « Ça pique ! » Je grimace tel un gamin de cinq ans et voyant ma sœur, je la force à arrêter. « Qu'est ce qu'il se passe ? Je te connais et je vois qu'il y a un truc qui va pas et je suis sûr que mon visage n'a rien à voir avec ça... Alors, qu'est ce que tu as ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bienvenue à Fairwalk :: La Promenade :: Logements-
Sauter vers: